L’avenir des services de santé numériques

11/16/2021

Une expérience patient améliorée dans laquelle le patient se sent engagé est là pour de bon.

Malgré toutes les difficultés que la pandémie de COVID-19 a occasionnées, il y a tout de même eu quelques aspects positifs. Citons notamment l’accès accru à des services de santé virtuels qui permettent aux patients de consulter un médecin par téléphone ou en ligne, plutôt qu’en personne dans un hôpital ou une clinique. En plus d’améliorer la sécurité des patients et des travailleurs de la santé pendant la pandémie de COVID-19, les soins de santé virtuels semblent avoir d’autres répercussions positives et durables.

Dans un récent sondage mené par l’Institut Angus Reid[1], 51 % des Canadiens ont déclaré avoir eu davantage recours aux services de santé virtuels depuis le début de la pandémie. La plupart de ces Canadiens prévoient continuer à utiliser les services de santé virtuels lorsque la pandémie sera terminée et que les mesures de protection mises en place seront levées.

Les services de santé virtuels améliorent l’accessibilité aux soins
Les services de santé virtuels constituent un autre moyen pour les Canadiens de recevoir des soins. Les options de services en ligne peuvent également aider les personnes à se sentir davantage parties prenantes des décisions relatives à leur santé. Ces options leur permettent de choisir ce qui leur convient le mieux et de recevoir des services et des conseils dans l’intimité de leur foyer. Les services de santé virtuels sont également utiles aux personnes qui ont des problèmes de mobilité ou de transport ou qui habitent en région éloignée.

Une accessibilité accrue à ces services sera particulièrement importante à l’avenir, puisque la pandémie de COVID-19 a entraîné des retards importants en matière de diagnostic et de traitement. En effet, un reportage diffusé à CTV News a indiqué que plus de 350 000 interventions chirurgicales, traitements et consultations auprès de spécialistes ont été reportés au Canada pendant les premiers mois de la pandémie. Ces perturbations dans les soins de santé se feront probablement sentir pendant des années.

Régler les retards de diagnostic et les reports de traitements

Les données d’Express Scripts Canada révèlent qu’en 2020, le nombre de nouveaux demandeurs atteints de maladies chroniques, telles que le diabète, la dépression et le cancer, a beaucoup diminué. Entre la fin de mars et le mois de décembre 2020, le nombre de nouveaux demandeurs de médicaments contre la dépression et le cancer a chuté de 2 %, et celui des demandeurs de médicaments contre le diabète a diminué de 1 %. Par conséquent, plus de 130 000 Canadiens pourraient ne pas avoir commencé un traitement l’année dernière.

Toutefois, les données les plus récentes d’Express Scripts Canada sur les tendances en matière de médicaments indiquent que, au cours des 10 premiers mois de 2021, les retards relatifs aux rendez-vous médicaux ont diminué de 47 %, passant de 130 000 à 69 500.

Plus précisément, les retards accumulés relativement au traitement du diabète, de la dépression et du cancer – trois des maladies graves les plus fréquentes au Canada – ont diminué dans les proportions suivantes : diabète (72,5 %), dépression (45 %) et cancer (10 %). Même si ces données sont encourageantes et qu’elles montrent que la télésanté donne de bons résultats, il importe de souligner qu’une proportion importante des retards accumulés touchent les femmes, plus particulièrement en ce qui a trait au cancer (69 %) et à la dépression (67 %).

L’évolution du rôle des pharmacies

Avant l’arrivée des services de santé virtuels, les pharmacies jouaient déjà un rôle important dans le système de santé au Canada. La participation des pharmacies à la vaccination contre la COVID-19 partout au pays en est la plus récente illustration.

Pour sa part, la pharmacie d’Express Scripts Canada, continue de transformer le secteur de la pharmacie au pays. En plus d’offrir à ses patients un accès à des services de santé virtuels 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, y compris le renouvellement automatique, les rappels sur les médicaments, les consultations téléphoniques et la livraison à domicile d’approvisionnements de 90 jours, la pharmacie d’Express Scripts Canada se donne pour mission de contribuer à l’essor du système de santé virtuel au pays.

Les pharmaciens d’Express Scripts Canada sont engagés à offrir des services personnalisés aux patients. Ils innovent et bonifient continuellement les services offerts afin d’améliorer les résultats en matière de santé.

 

[1]https://www.accesswire.com/648188/Half-of-Canadians-have-increased-use-of-virtual-healthcare-during-the-pandemic-Calian-survey (en anglais seulement)

SHARE THIS POST